Savez-vous respirer sur un court de tennis ?

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. chris dit :

    Bonjour
    Ma difficulté avec la respi c’est dans l’echange, d’enchaîner service et fond de court ou retour et fond de court

    • Fab dit :

      Bonjour,
      Si je comprend bien, vous vous mettez en apné. Vous devez être en stress certainement à cause d’un manque de confiance dans vos coups ou un attachement trop important à votre frappe avec un résultat incertain pour vous. Je vous conseillerai dans un premier temps de travailler la régularité (votre seuil de régularité) pour trouver un peu plus de sérénité et également de vous concentrer sur l’expiration, l’inspiration deviendra automatique. A votre prochain entrainement, votre seul objectif sera d’être conscient de votre respiration et de la synchroniser avec l’échange comme je le dis dans les vidéos. Bon courage et excellent tennis à vous.
      Fab

    • Fab dit :

      J’ai l’impression que la respiration synchronisée n’est pas bien automatisée pour vous parce que le service ou le retour sont des coups uniques et on rentre dans le point tout de suite.

  2. Brice Clowez dit :

    Bonjour,

    J’ai 3 questions:
    1. Dans les vidéos fond de court et volee, on parle d’expiration mais pas d’inspiration. A t-on toujours le temps d’inspirer profondément? On peut faire de longues expirations mais il faut bien inspirer longuement ou alors je me trompe?
    2. Est ce que les cris, hahanements etc… remplacent l’expiration? J’ai l’impression de mieux jouer ou servir en criant. Mais je me trouve ridicule.
    3. Au service il m’arrive d’avoir des crises de doubles fautes, 3 voire 4 à la suite ces derniers temps. La technique des services plat, slices, kickes, je l’ai. Mais parfois je me stresse même quand je mene. A posteriori:
    D’abord mon lancer perd de la hauteur. J’ai l’impression de partir en apnée au moment de la frappe, de me bloquer la respiration. Et au lieu de me déployer, je ne pousse plus sur les jambes et me recroqueville. J’ai engagé une fabrication de 4ieme service, presque sans les jambes, avec le bras, raquette derrière la tête avant le lancer. Mais cela n’est pas satisfaisant contre de meilleurs joueurs. Alors ces derniers temps je crie/ahane pour me liberer au moment du service. Peut-être est ce la même chose que la technique présentée de respiration. Apres tout les meilleurs joueurs le font.
    Qu’en penses tu?

    PS : j’ai un niveau 15/3

    • Fab dit :

      Bonjour Brice,

      1. à partir du moment ou tu expires, forcément tu vas inspirer, la Nature a horreur du vide comme on dit. L’expiration à la frappe est faire mais cela ne veut pas dire profondément, on ne cherche à se détendre, on est en plein milieu d’un point je rappe ^^, juste à ce déstresser avant la frappe
      2. Quand on parle ou cris, on expire. C’est l’air sortant qui fait vibrer les cordes vocales. Il n’en reste pas moins qu’un cris vient aussi d’un blocage du cou donc l’expulsion est difficile. Souffler de manière plus libérée demande de l’entrainement
      3. Au service, la technique de respiration est différente car on a la tête levée et ça bloque le passage de l’air. Il y a un temps de préparation long (regarde Nadal ou Djokovic avant un service) pour retrouver du calme, on peut inspirer profondément à ce moment là. Autant je ne parle pas d’insipration à la frappe de fond de  court pour ne pas la forcer, autant au service profite de la levée des bras pour inspirer pendant le lancer de balle. C’est moins gênant d’être en apnée pendant le service car tu viens de faire le plein d’air frais juste avant.

      Je t’invite à voir mes 2 vidéos sur la respiration du service et la préparation

      Vive le tennis

      Fab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *